LA LIVRAISON EST OFFERTE EN UNION EUROPÉENNE & ROYAUME-UNI

Le lin, cette matière d’excellence qui a tout bon

Le lin, cette matière d’excellence qui a tout bon

Aussi agréable à l’œil qu’au toucher, le lin respire les vacances. Délicat et extrêmement raffiné avec son aspect froissé chic, il séduit en masse les amoureux d’authenticité. Mais ce n’est pas uniquement pour son physique avantageux que le lin attire les foules ! Son autre atout de taille ? Sa casquette de fibre écologique et durable, qui fait de lui un allié de choix pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. 


Le lin, une histoire qui ne date pas d’hier

Saviez-vous que le lin parade en tête de liste des plus anciens textiles existants ? Cette fibre naturelle de la famille des Linacées, plantée et récoltée en partie en France, pays le plus producteur au monde, est l’une des rares fibres textiles végétales d’Europe. Et s’il a traversé les époques, c'est évidemment pour ses innombrables qualités intrinsèques. 
On lui reconnaît d’abord des vertus de régulateur thermique naturel. Les lin respire l’été et isole l’hiver. Anti-bactérien, non agressif pour la peau… on l’apprécie autant pour ses vertus anallergiques que pour son aspect faussement négligé. Car s’il fait tant parler de lui aujourd’hui, c’est bien sûr pour son rendu subtilement froissé. Le lin lavé, contrairement au lin brut et rêche d’autrefois, propose une finition plus souple et plus douce grâce à plusieurs étapes de lavage à haute température. Cette méthode ne lui fait perdre en rien son côté vieilli et authentique et sa résistance face aux épreuves du temps. Lavé à 60 voir à 90°C, il ne se déforme pas, ne peluche pas et – bonne nouvelle pour ceux qui détestent cette tâche ménagère – ne se repasse pas !


Une plante zéro déchet

Dans le lin, rien ne se perd, et c’est aussi pour cette particularité qu’il est à nouveau plébiscité dans les univers mode et déco. Toutes les composantes de la plante sont en effet valorisées : les fibres sont transformées en tissus ou en textiles techniques, les graines terminent leur course dans l’alimentation ou sont utilisées pour fabriquer de l’huile, et les éléments restants sont employés dans l'isolation, la fabrication de matériaux composites, le paillage ou encore le papier. Et cet aspect écologique qui le caractérise débute dès sa culture ! Cette plante ne nécessite en effet que très peu d’engrais et de pesticides, et n’emploie aucun produit chimique défoliant ou OGM. Peu gourmande en eau (20 fois moins que le coton!), il n’est pas nécessaire de mettre en place un système d’irrigation dans 99,99% des cas. Qui dit mieux ? 


Regain d’intérêt dans nos intérieurs

Longtemps délaissé en raison de son entretien difficile et sa capacité à se froisser facilement, le lin dit stop à sa mauvaise réputation. Et ce, grâce à de nouvelles façons de le travailler mises au point par les artisans qui le rendent plus doux et plus souple. En adéquation parfaite avec cette vague déco qui prône le retour au naturel et à l’essentiel, cette matière durable et recyclable prend ses quartiers d’été aux quatre coins de nos intérieurs. Rustique hier, tendance aujourd’hui ? Sans aucun doute ! D'ailleurs, nous pourrons à notre tour compter sur le lin dans notre prochaine collection. Date de sortie : le 25 mars. Vous serez au rendez-vous ? 

Post précédent Post suivant